agent relation producteurs picto

Découvrez le métier de agent relation producteurs

L’agent de relation avec les producteurs laitiers (aussi appelé ARC, Agent Relation Culture) est le trait d’union entre l’entreprise laitière qui l’emploie et les éleveurs. Il doit être un bon technicien d’élevage.

Descriptif du métier

La production des produits laitiers est un ensemble de processus impliquant un nombre considérable de travailleurs ou de collaborateurs. Au nombre de ceux-ci figure l’agent de relation avec les producteurs de la matière première que constitue le lait. Si ce métier vous plait, voici une fiche métier abordant toutes les questions concernant le métier d’agent de relation avec les producteurs ou fournisseurs de lait.

L’agent relation producteurs : qui est-ce ?

Vous en avez peut-être déjà entendu parler, mais vous n’y avez jamais accordé d’importance. L’agent de relation avec les producteurs laitiers est un maillon de la chaine de production du lait. Cet acteur clé joue un rôle important dans la qualité du lait qui est l’élément phare de tous les produits laitiers dérivés. Il représente le trait d’union entre l’entreprise laitière qui l’emploie et les fournisseurs de lait. Dans ce cadre, il se doit de rechercher un bon compromis entre sa structure d’accueil et les fournisseurs de lait. Pour obtenir de bonnes performances, un certain nombre de missions doivent faire partie du quotidien de l’agent de relation avec les producteurs laitiers.

Que fait l’agent relation producteurs ?

L’agent de relation avec les producteurs laitiers se doit d’enchaîner rigoureusement un certain nombre de missions pour l’essor de la structure qui l’emploie. Ces missions se déclinent en quelques points qui seront expliqués.

Agent de contact

L’agent de relation avec les producteurs laitiers est le contact entre l’industrie laitière dont il est l’employé et les fournisseurs de lait. Il va sans dire donc que la bonne qualité du lait dépend de l’expertise de cet employé. Il est, par conséquent, le garant de la qualité du lait et de ses produits dérivés.

Un vrai contremaître

L’agent de relation avec les producteurs laitiers est d’une rigueur sans faille quand il passe en mode contremaître. Cette facette de son métier consiste à suivre les différentes étapes de passage du lait depuis sa livraison à son usage, en passant par le traitement et les conditions de conservation. Par ailleurs, il doit être un pro dans l’art de convaincre.

Un pro dans l’art du marketing et de la négociation

L’agent de relation avec les fournisseurs de lait a des notions en matière de gestion des ressources humaines, mais doit aussi savoir convaincre. Hormis le fait de trouver, pour l’usine laitière, les meilleurs fournisseurs de lait frais de qualité, l’agent de relation avec les producteurs de lait doit savoir comment fidéliser chacun de ses fournisseurs dans ce monde de concurrence où la demande est parfois supérieure à l’offre. Pour cela, il doit savoir faire des compromis avec ces derniers tout en respectant les exigences imposées dans le cahier des charges de l’entreprise. Un partenariat gagnant-gagnant dans la limite du possible est envisageable afin de se garantir les prestations d’un fournisseur quelconque, surtout en période de pénurie.

 

L’art de s’adapter aux aléas de son métier

Le contenu du cahier des charges de l’entreprise dont dépend l’agent de relation vis-à-vis des producteurs laitiers peut évoluer. Le promoteur de sa structure d’accueil peut, par exemple, décider de la suppression ou du changement d’une méthode de conservation du lait produit. Il peut aussi insister sur le fait de revoir l’alimentation des vaches. Il appartient donc à l’agent de relation avec les producteurs d’intégrer les exigences et de l’imposer, de façon subtile, aux fournisseurs. Il lui faut donc trouver le bon compromis entre l’industrie laitière et les fournisseurs afin que les deux parties obtiennent satisfaction. Il doit conseiller et rassurer le producteur pour répondre aux exigences de la laiterie.

Autres appellations

  • Agent de relation avec les fournisseurs de lait
  • Agent relation culture (ARC)

Savoir-faire & savoir-être

Pour exercer le métier d’agent de relation avec les producteurs de lait, il faut nécessairement avoir un certain nombre de compétences et de qualités.

Ainsi, il doit :

  • avoir un bon tempérament qui sera pour lui un avantage de taille dans les situations de conflits d’intérêts.
  • être de bonne moralité et être digne de confiance (qualité nécessaire pour le climat des affaires et de la négociation).
  • être rigoureux et intransigeant dans le respect du contenu du cahier des charges de la laiterie.

Les fournisseurs ont tendance à voir dans cette rigueur de la dureté, mais ignorent que les ordres ne viennent pas directement de lui. Par ailleurs, il doit avoir un esprit d’analyse très poussé afin de prendre, chaque fois, les décisions qui avantagent la laiterie dont il est l’employé.

Les formations qui mènent à ce métier

Le métier d’agent relation producteurs nécessite certaines formations. Si vous aspirez à cette carrière en tant qu’ARC, vous avez choisi d’exercer un métier prometteur. Cependant, voici quelques critères que vous devez remplir.

  • Avoir un BAC+2 dans le domaine agricole (formation de base) ;
  • Avoir fait une spécialité dans le domaine laitier est un vrai atout ;
  • Avec un BTS agricole en production animale ou en analyse et conduite de systèmes d’exploitation.