opérateur de production picto

Découvrez le métier d’opérateur.trice de production en laiterie

L’opérateur de production en laiterie assiste aux opérations d’emmagasinage dans les chambres froides et veille au respect des normes de sécurité et d’hygiène.

Interview

Descriptif du métier

L’industrie laitière regorge d’une multitude de fonctions qui permettent de transformer le lait après qu’il a été récolté par l’éleveur et analysé en laboratoire. Ces innombrables métiers s’expriment pour garantir aux consommateurs un produit fini de qualité, respectant les conditions d’hygiène et de sécurité.

L’un de ces métiers est celui d’opérateur de production en laiterie. Voici un tour d’horizon sur l’univers de ce professionnel de la production laitière. Description du métier, qualité et compétences requises, environnement d’exercice, découvrez l’essentiel de ce qu’il faut savoir sur le métier d’opérateur de production en laiterie.

L’opérateur de production en laiterie : qui est-ce ?

Encore appelé agent de traitement du lait, l’opérateur de production laitière exerce son métier dans les milieux agricoles. Il intervient principalement dans les coopératives agricoles, les chambres d’agriculture, les organismes de contrôles du lait et dans les instituts d’élevage.

Dans ce métier, le professionnel est amené à se déplacer fréquemment sur des sites de production. Sur les lieux de production, l’agent de traitement du lait procède à des diagnostics, des analyses et des contrôles. Il établit son diagnostic grâce aux différents prélèvements de matières et de produits qu’il effectue sur les lieux de production. Il est fréquent de le voir en activité dans les abattoirs et les élevages.

Que fait l’opérateur de production en laiterie ?

L’opérateur de production en laiterie assiste, en tant que surveillant, aux opérations d’emmagasinage dans les chambres froides. Son rôle, au cours de ces opérations, est de veiller au respect des normes de sécurité et d’hygiène. Il contrôle le contenu stocké ainsi que les registres de suivi de tous les produits ou des animaux concernés. Il a autorité pour verbaliser toutes les personnes qui enfreignent les règles. Cet acteur est appelé à travailler en équipe, à synchroniser le travail en équipe, tout en étant celui qui la dirige.

L’agent de traitement du lait suit de près les performances des animaux en relevant les données relatives à leur performance individuelle. Il s’agit notamment de données telles que le poids, la qualité du lait, la quantité du lait, etc. Le professionnel du traitement du lait suggère des actions pour guérir et prévenir les maladies. Il peut suggérer de faire un aménagement pour lutter contre la pollution ou faire une sélection de bovins. Il ne se contente pas de suggérer, il participe à la mise en œuvre des solutions proposées.

Cet agent établit les rapports de ses contrôles et de ses inspections pour, ensuite, les envoyer à différents organismes et institutions. Il s’agit bien souvent des directions de répression des fraudes, des services vétérinaires, etc.

L’opérateur de production en laiterie apporte un soutien technique aux professionnels comme les éleveurs, les industriels, etc. Il se charge de vérifier si les équipements installés sur les exploitations sont conformes aux normes professionnelles exigées.

L’opérateur de traitement de lait identifie s’il y a maltraitance ou s’il y a un manque de soin à prodiguer aux animaux. Si le mauvais traitement est avéré, il transmet l’information aux services compétents. Il s’occupe de préparer et d’inséminer les femelles. Il fait ensuite une analyse de la gestation.

Quand il y a infraction aux règles sur les produits ou infraction à la règlementation sanitaire, l’agent de traitement du lait se charge d’établir le procès-verbal desdites infractions. L’une de ses missions est d’identifier les besoins en approvisionnement et d’y remédier en passant les commandes.

L’opérateur de production en laiterie s’occupe de la gestion du stock. Il se charge de la constitution des documents administratifs ayant rapport aux obligations légales. Il transmet ensuite ces documents à la direction des services vétérinaires.

Le travail de l’opérateur de production en laiterie se déroule majoritairement à l’extérieur et dans une atmosphère frigorifique. Tout au long de son parcours, l’agent de traitement du lait a la possibilité de faire une spécialisation pour finir comme intervenant technique en analyse industrielle. Il pourra ainsi exercer désormais en laboratoire.

Autres appellations

  • Agent sanitaire de l’agriculture
  • Technicien de production laitière
  • Agent de production laitière
  • Agent technique en produits de traitement

Savoir-faire & savoir-être

L’agent technique en produit de traitement doit faire preuve de minutie dans son travail. Il doit pouvoir être en accord avec le port régulier de matériel de protection stérile comme les gants, les combinaisons, les masques. Il doit pouvoir exercer son autorité afin de faire respecter les différentes règles par tous les membres de son équipe. Cet acteur doit être expérimenté. Il doit avoir la culture de la rigueur et être intransigeant envers tous ceux qui dérogent aux règles.

L’agent de traitement du lait doit maîtriser les éléments basiques relatifs à la génétique des animaux. Il doit connaître au bout des doigts les normes environnementales. Il doit avoir une bonne connaissance de la physiologie animale ainsi que des différentes pathologies que peuvent développer les animaux.

L’opérateur de production en laiterie doit connaître les différentes caractéristiques des produits vétérinaires fréquemment utilisés. Il doit également connaître les caractéristiques des produits phytosanitaires ainsi que leur technique d’utilisation.

Le technicien de production laitière doit maîtriser la règlementation sanitaire, les techniques d’élevage ainsi que les techniques de prélèvement biologique. Il doit avoir la capacité d’établir une traçabilité des produits qu’il contrôle.

Les formations qui mènent à ce métier

La première étape menant vers le métier d’opérateur de production en laiterie est le Bac professionnel en bio-industries de transformation. Après avoir obtenu le Bac, il faudra poursuivre les études pour décrocher un BTS agricole en industrie alimentaire. Cependant, pour avoir accès à l’univers des vétérinaires, il faudra faire ses preuves en passant le concours juste après avoir obtenu le Bac.